« Un jour me prit envie » - PROJET FAMDTA 2013

Un conte de la jalousie amoureuse porté jusqu’à nous par les passeurs successifs de la tradition orale.
Scénario musical, vocal et narratif, imaginé à partir et autour de la magnifique complainte chantée et transmise par Auguste Lavastre , de Sainte Eulalie (enquête Christian Oller).
Sources : collectes C.Oller, Sylvette Beraud-Williams, Vincent d’Indy, Joannès Dufaud, P.Mazellier.
Scénario, arrangements vocaux : Évelyne Girardon
Arrangements instrumentaux : Jérémie Mignotte

Ouverture instrumentale : Lo mes d’abrieu X 2

1. Le mois d’avril s’en est allé (bourdon RÉ)

Ardèche

Introduction (ralentie, librement, avec notes finales tenues) : Lixiane,Marie, Jeannine
Lo mes d’abrieu s’es en anat. Lo mes de mai es arribat
Lo mes d’abrieu s’es en anat. Lo mes de mai es arribat

Couplet 1 : Mélodie + lignes de bourdon – Jeannine, Martine, Nicole
Le mois d’avril s’en est allé, Le mois de mai est arrivé,
Que toutes les fleurs sont à leur valeur, Voici le printemps.
Oh ! joli mois de mai, que tu es joli, que tu es charmant.

Couplet 2 : Mélodie + lignes de bourdon + ligne arrangement (Sylvie, Benjamin)
Dans mon jardin je suis allé, J’ai entendu le rossignol chanter.
Qui dit dans son chant, si joyeusement, Voici le printemps.
Oh ! joli mois de mai, que tu es joli, que tu es charmant.

Texte arrangement couplet 2 :
1-2-3-4. J’ai entendu l’ rossignol chanter dedans mon jardin,⇓ je m’en suis allé, le rossignol chantait,
1-2. Si joyeusement, voici le printemps.
Oh ! joli mois de mai, que tu es joli, que tu es charmant.

Couplet 3 : Mélodie + lignes de bourdon + ligne arrangement (Sylvie, Benjamin)
Si vous n’ voulez rien nous donner, Ne nous laisser pas attarder.
Car la nuit s’en va, et le jour revient, Nous ne gagnons rien,
Oh ! joli mois de mai, que tu es joli, que tu es charmant.

Texte arrangement couplet 3 :
1-2-3-4. Ne nous laisser pas attarder, si vous ne voulez,⇓ rien (ein) nous donner, ne pas nous attarder,
1-2. Et le jour revient, nous ne gagnons rien,
Oh ! joli mois de mai, que tu es joli, que tu es charmant.

Couplet 4 : Mélodie + lignes de bourdon + ligne arrangement (Sylvie, Benjamin)
Le mois d’avril s’en est allé, Le mois de mai est arrivé,
Que toutes les fleurs sont à leur valeur, Voici le printemps.
Oh ! joli mois de mai, que tu es joli, que tu es charmant.

Texte arrangement couplet 1 :
1-2-3-4. Le mois de mai est arrivé et le mois d’avril,⇓ il s’en est allé, le mai est arrivé.
1-2. Sont à leur valeur, voici le printemps.
Oh ! joli mois de mai, que tu es joli, que tu es charmant.

Instrumental : Lo mes d’abrieu X 1

2 : Texte Vincent d’Indy

Brigitte
On me voulait faire chanter, ce n’est pas mon envie,
Pensant que j’ennuierais l’aimable compagnie.
Moi qui chantais à haute voix sans mesure et sans cadence !
Avant que de blâmer mon choix, louez ma complaisance.

Christiane
Un soir, étant au cabaret, parlant du mariage,
Croyant que de se marier ce fut mon avantage.
Sylvain
Mais, n’ayant pas considéré les tourments qu’on y endure,
Après que je fus marié(e), Grand Dieu ! Quelle torture !

Benjamin : « Père, vous avez bien voulu me donner une femme. »
Les femmes : « Mère, vous avez bien voulu me donner un homme. »

Benjamin : « De votre main je l’ai reçue, pour être ma compagne. »
Les femmes : « De votre main je l’ai reçu, pour être mon mari. »

Olivier : « C’est à vous, père souverain, si vous la voulez reprendre. »
Les femmes : « C’est à vous, mère souveraine, si vous le voulez reprendre. »

Olivier : « Soit aujourd’hui, soit à demain, j’suis prêt à vous la rendre. »
Les femmes : « Soit à demain, soit aujourd’hui, j’suis prête à vous le rendre. »


3. Rossignolet du bois (bourdon RÉ)

Ardèche

Rossignolet du bois, rossignolet sauvage,
Apprends- moi ton langage, apprends- moi z à parler,
Apprends- moi z à connaître, comme l’amour se fait, comme l’amour se fait.

Comme l’amour se fait, c’est bien facile à faire,
C’est d’aller voir les filles, les embrasser souvent,
En leur disant : « La belle, je serais ton amant, je serais ton amant ».

Si tu es mon amant, je serais ta maîtresse,
Je serais ta maîtresse, maîtresse pour longtemps,
Nous marierons ensemble, malgré tous nos parents, malgré tous nos parents.


4. Qui veut entendre chansonnette (bourdon MI)

Qui veut entendre

Couplet 1 : tutti
Qui veut entendre chansonnette, c’est d’un garçon mal élevé,
C’est d’un garçon mal élevé, qui promenait sa mie,
La promenait dedans le bois, pour lui finir la vie.


5. La chemise blanche

Benjamin : « Mère, donnez-moi ma chemise, à la messe je m’en vas ! »
Brigitte : « Tu ne vas pas à la messe ! Chez ta mie tu t’en vas ! »

Sylvain : « Que voulez-vous de ma mie que si mal vous en parlez ? »
Marie : « Je voudrais qu’elle fût morte, que son sang fût renversé, que son cœur en soit ici ! »

Olivier : « Que donneriez-vous la mère, si j’allais vous la tuer ? »
Nicole : « Cent écus , cent écus pourront bien faire, cent écus j’te donnerai »

Martine : « Cent écus dans sa boursette, si son sang est répandu ?
Françoise : « Cent écus, c’est quelque chose ! De sa mie, le sang vaut plus ! »

Lixiane : Pan ! Pan ! : « Qui frappe à ma porte ? »
Sylvie : « C’est ton amant la belle, qui te fait ses compliments, qui désire te parler. »

Benjamin, Olivier, Sylvain : chœur parlé
« Viens mignonne, prends courage, nous irons nous promener,
Là-haut dans le pâturage, nous irons sans plus tarder. »
La chemise blanche
Chanté : voix de femmes (bourdon de RÉ)
Arrivés sur la montagne, dessus l’herbe tant fleurie, 1 2 3
Benjamin, Olivier, Sylvain
Allons, mie, prends courage, c’est ici qu’il faut mourir.

Voix de femmes
Mais il a tué sa mie, son cœur il a arraché, 1 2 3
Il l’a mis dans la chemise, à sa mère il l’a porté.

Benjamin, Olivier, Sylvain : « Ah tenez, tenez ma mère, ce qu’avez tant désiré », 1 2 3
Voix de femmes : « Ce n’est pas l’cœur de ta mie, c’est le cœur d’un animal ! »

Voix de femmes
Ce n’est pas l’cœur de ta mie, c’est le cœur d’un animal ! 1 2 3
Tiens voilà ta chemise blanche, tu as travaillé bien mal.

Benjamin : « C’est bien le cœur de ma mie, regardez comme il est beau ! »
Brigitte : « Tout garçon qui tue sa mie ne mérite pas d’être ici ! »
Christiane : « Il mérite d’être en galère, éloigné de son pays ! »

Sylvain : « Taisez-vous méchante mère, vous l ‘avez bien commandé ! »
Olivier : « La justice est à la porte qui entend tous ces discours ! »

Chanté (bourdon de RÉ) : Benjamin puis Sylvain et Olivier s’ajoutent.
Voix de femmes : bourdon en bouches fermées
Oh montagnes sur montagnes ! Écrasez vous sur mon corps ! 1 2 3
J’ai fait mourir ma mignonne, je mérite que la mort.

Instrumental : De Que Farou X 3

6. Les plus heureux (polymonodie) – Version voix d’hommes (bourdon de RÉ)

Je suis garçon le plus heureux - Ardèche

Couplet 1 : Benjamin, Olivier, Sylvain
Je suis garçon le plus heureux, de m’être engagé en mariage,
D’avoir épousé une femme à mon gré, qu’elle sache tout faire,
Toujours travailler sans jamais se lasser, À toutes sortes d’ouvrages. (bis)

Couplet 2 : Benjamin (en polymonodie avec Marie)
Quand je vais prendre mes plaisirs, avec mes amis à la ville,
Elle me dit : « Mon mari, allez vous divertir, pour passer votre ennui,
C’est mon plus grand plaisir de vous voir divertir, Avec d’aimable compagnie. » (bis)

Couplet 3 : Benjamin, Olivier, Sylvain en polymonodie
Quand vient l’heure de me coucher, mon lit est chauffé au plus vite,
Mon lit est chauffé, mes bas blancs sont quittés, elle me déshabille,
Elle me dit : « Mon mari, allez vous reposer, Vous dormirez bien tranquille. » (bis)

Couplet 4 : Benjamin, Olivier, Sylvain en polymonodie
Jeunes garçons à marier, cherchez à trouver la pareille,
Cherchez à en trouver une à votre gré, qu’elle sache tout faire,
Il est bien exposé qu’elle vous fasse chercher, Les quatre coins de la terre. (bis)

Version voix de femmes

Oh que je suis heureuse - Ardèche

Couplet 2 : Marie en polymonodie
1- 2 – 3 – Oh que je suis heureuse, de m’être mariée, 1
Mon mari m’aime et moi je l’aime, nous aimons tous les deux,
1- 2 – Oh que je suis heureuse, 1
Quand mon mari va boire, moi je vais avec lui.

Couplet 3 : : Voix de femmes polymonodie
1- 2 – 3 – Mais quand ils viennent à l’heure, à l’heure de minuit, 1
Me dit mignonne, charmante pouponne, veux tu de la liqueur,
1- 2 – Oh que je suis heureuse, 1 – et mon mari m’en donne,
Pour rafraîchir mon cœur.

Couplet 4 : Voix de femmes polymonodie
1- 2 – 3 – Mais quand ils viennent à l’heure, à l’heure de se lever, 1
Me dit mignonne, charmante pouponne, couches toi jusqu’au jour,
1- 2 – Oh que je suis heureuse,1 – je ferais la cuisine,
La cuisine à mon tour.

Instrumental : Bourrée de Chapdes X3

Instrumental : Polka Jolive X3

7. Adieu Alexandrine Adieu (bourdon DO#, ⇑SOL# note de départ)

Alexandrine - Vincent d'Indy

Couplet 1 : Mélodie – Benjamin, Olivier, Sylvain
Adieu, Alexandrine, adieu ! Je te quitte les larm(es) aux yeux.
Je m’en vais dans les Indes, dans ce mauvais pays,
Car le roi le commande, il faut lui obéir.

Couplet 2 : Mélodie + Ligne accompagnement (après 2 pulsations) – Voix de femmes
Adieu, adieu, amour trompeur, tu m’as déshonoré mon cœur,
Tu m’as grossi la taille et pâli ma couleur, et moi Alexandrine, j’ai perdu mon honneur.

Couplet3 : Benjamin, Olivier, Sylvain + ligne dessus Lixiane, Brigitte
Si ton honneur tu as perdu, Sandrine tu l’as bien voulu.
Ne fallait pas me suivre la nuit de pas à pas,
De ton libertinage, tu t’en repentiras.

Couplet 4 : Mélodie + Ligne accompagnement (après 2 pulsations) – Voix de femmes
Voilà, comment font les garçons ! Quand ils ont fait les polissons,
Ils s’en vont à la guerre, au service du roi,
Et laissent leurs maîtresses, là-bas dans l’embarras.

Couplet 5 : Benjamin, Olivier, Sylvain + ligne dessus Lixiane, Brigitte + Ligne accompagnement
Sandrine, si tu m’en croyais, chez ton père tu resterais.
Tu trouverais sans doute quelque garçon nigaud,
Qui serait bien en aise, d’avoir des fruits nouveaux.


8. Qui veut entendre chansonnette

Qui veut entendre

Couplet 1 : tutti
Qui veut entendre chansonnette, c’est d’un garçon mal élevé,
C’est d’un garçon mal élevé, qui promenait sa mie,
La promenait dedans le bois, pour lui finir la vie.


9. Un soir me prit envie

Télécharger un extrait du collectage soir me prend envie.mp3

Sol : note de départ
Couplet 1 : Benjamin, Olivier, Sylvain
Un soir, un soir me prend envie, De ma mignonne faire mourir,
De la faire mourir un soir, Sans que personne puisse le voir.

Couplet 2
Sylvain : Alors mignonne, prends ta robe blanche,
Olivier : Ta belle robe, tes beaux habits,
Benjamin : Ta belle robe, tes beaux habits,
Benjamin, Olivier, Sylvain : Nous irons voir tous nos amis.

Couplet 3 : Françoise, Lixiane, Brigitte
Mais s’il l’a prise par sa main blanche, Sur son cheval il la monta,
« Allons mignonne, tenez-vous donc, Je vais jouer de l’espéron. »

Couplet 4 : Voix de femmes + Voix chuchotées
Le cheval court comme le diable,
Comme le diable enragé, comme le diable enragé, Jusqu’au milieu de la forêt.

Couplet 5 : Parlé
Arrivé dans ce vert bocage,
Lui dit « Mignonne, descends d’ici », lui dit « Mignonne, descends d’ici »,
« C’est l’heure qu’il te faut mourir ».

Couplet 6 : Marie ( libre choix de hauteur relative)
Et s’il a pris sa grande lance,
Et dans son sein, il l’enfonça, il l’enfonça si fortement,
Que sa mignonne ‘tait tout en sang. FORCÉMENT !

Couplet 7 : Voix de femmes
Il la prit par sa main blanche, dans la rivière, il la jeta,
Il la jeta si promptement, Que la rivière était tout en sang.

Couplet 8 : Voix de femmes
Mais au bout de trois jours ou quatre, Tous ses parents l’ont bien cherchée,
Tous ses parents l’ont bien cherchée, Mais sans pouvoir la retrouver.

Couplet 9 : Benjamin (reprend le Sol)
« Dites, dites nous donc bergère, Dites, dites la vérité,
Dites, dites la vérité, N’auriez pas vu un cavalier. »

Couplet 10 : Françoise, Lixiane, Brigitte
« Suivez, suivez le long de la rivière, Peut-être vous la trouverez,
Peut-être vous la trouverez, Ou les poissons l’auront mangée. »

Couplet 11 : parlé (Shruti FA)
Et le plus jeune de ses frères, dans la rivière il plongea,
Croyant de sortir un poisson, Et ça été sa sœur.
Martine : Nanon ?
Marie : FORCÉMENT !

Couplet 12 : FA
Voix de femmes : Il la prise par sa main blanche, dans l’église il l’emporta.
+ Voix d’hommes : Dans l’église il l’emporta, Au cimetière, on l’enterra.

Couplet 13 :
Nicole : Au bout de cinq à six semaines,
Tutti : Un beau rosier il fut poussé, Un beau rosier il fut poussé,
Christiane (parlé) : Et tout le monde l’admirait.

Instrumental : Farandole du Vivarais X 2

10. Qui veut entendre chansonnette (Fin) (bourdon MI)

Couplet 1 :
Voix de femmes : Tout en sortant du bois Merveille, les gendarmes n’a rencontré,
Les gendarmes n’a rencontré :
Marie : « Qu’as tu fait de ta mie ? »
Voix d’hommes : « Je crois qu’elle erre dans le bois, et peut être endormie. »

Couplet 2
Voix de femmes
Et les gendarmes l’ont pris l ‘emmènent, dedans la ville de Clermont,
Dedans la ville de Clermont, dans une
Prisoncule (Lixiane)
A bien resté quarante jours, sans voir soleil ni lune.

Couplet 3
Voix de femmes : Tout en sortant sous bonne garde, à l’échafaud l’ont fait monter,
À l’échafaud l’ont fait monter :
Voix d’hommes : « Hélas ! Ah ! quel grand crime !
Ah ! quel grand crime ai-je donc fait, d’avoir tué ma mie. »

Couplet 4 : Voix d’hommes
« Si j’avais pas tué ma mie, n’en serais pas là où j’en suis,
N’en serais pas là où j’en suis, j’en serais auprès d’elle,
Me conterait tous ses tourments, et moi, ferais de même. »

Couplet 5 : Voix d’hommes + polymonodie
« Si j’avais pas tué ma mie, n’en serais pas là où j’en suis,
N’en serais pas là où j’en suis, j’en serais auprès d’elle,
Me conterait tous ses tourments, et moi, ferais de même. »

Couplet 6 : Voix d’hommes + polymonodie
Qui veut entendre chansonnette, c’est d’un garçon mal élevé,
C’est d’un garçon mal élevé, qui promenait sa mie,
La promenait dedans le bois, pour lui finir la vie.

Poly’monodie : 1 pulsation après le début du thème « Qui veut entendre chansonnette »

Couplet 5 : Voix de femmes en polymonodie
Mais il a tué sa mie, son cœur il a arraché, 1 2 3 4
Il l’a mis dans la chemise, à sa mère il l’a porté.

Couplet 6 : Voix de femmes en polymonodie
Ah tenez, tenez ma mère, ce qu’avez tant désiré, 1 2 3 4
Ce n’est pas l’cœur de ta mie, c’est le cœur d’un animal !

Instrumental : Suite de bourrées d’Ardèche

Fin commune : Instrumental : Au grand Prat X 3

Chanson d'Ardèche

Al grand prat l’ase vira, al grand prat l’ase vira be (bis)
Baila li de bren que l’ase vire, Baila li de bren que l’ase vire be (bis)

Commentaires fermés pour cet article

Dernières nouvelles…

Beline > 12.04.17

# Agenda

Les stages et concerts Évelyne Girardon à Annecy et Montpellier.
Laissez chanter qui voudra, le commando vocal lyonnais
Prochain Trad en Mai : 17-18 -19 mai 2018 au Théâtre Sous le Caillou (Lyon Croix Rousse).

En savoir plus…

Beline > 9.03.17

# VRAC DE TRAD 66 - Mars 2017

Trad en Mai : du 10 au 14 mai 2017
Ateliers chant et stages de chant Evelyne Girardon
DVD Penser Modal René Zosso

En savoir plus…

Beline > 20.08.16

# Vrac de Trad 65 - Septembre 2016

René Zosso : Penser modal – Approche théorico-pratique de la modalité occidentale
Inscriptions Saison 2016 – 2017 : Ateliers de pratique vocale collective à Lyon
Stages de chant : Montpellier
Les Cornemuses de la Croix Rousse – Jean Blanchard

En savoir plus…

Encore des infos…

Graphisme © : Nicolas Castellan 2005-2008