Spectacle Laissez chanter qui voudra : Le choeur du public

C’est ici que vous trouverez tous les textes des chansons que nous chanterons en choeur, public et équipe de “Laissez chanter qui voudra”.

Une perdriole

Les Perdrioles - Achille Millien

Achille Millien (Morvan Nivernais)

Le premier jour de mai, Que donn’rai-je à ma mie,
Le premier jour de mai, Que donn’rai-je à ma mie,
Une perdriole, qui va , qui vient, qui vole,
Une perdriole, qui vol’ dedans le bois

Le deuxième jour de mai, Que donn’rai-je à ma mie,
Le deuxième jour de mai, Que donn’rai-je à ma mie,
Deux tourterelles,
Une perdriole, qui va, qui vient, qui vole,
Une perdriole, qui vol’ dedans le bois.

Le troisième jour de mai, Que donn’rai-je à ma mie,
Le troisième jour de mai, Que donn’rai-je à ma mie,
Trois ramiers au bois, Deux tourterelles,
Une perdriole, qui va, qui vient, qui vole,
Une perdriole, qui vol’ dedans le bois.

L’quatrième jour de mai, Que donn’rai-je à ma mie,
L’quatrième jour de mai, Que donn’rai-je à ma mie,
Quatre canards volant en l’air(e),
Trois ramiers au bois, Deux tourterelles,
Une perdriole, qui va, qui vient, qui vole,
Une perdriole, qui vol’ dedans le bois.

Le cinquième jour de mai, Que donn’rai-je à ma mie,
Le cinquième jour de mai, Que donn’rai-je à ma mie,
Cinq lapins grattant la terre,
Quatre canards volant en l’air(e),
Trois ramiers au bois, Deux tourterelles,
Une perdriole, qui va, qui vient, qui vole,
Une perdriole, qui vol’ dedans le bois.

Le sixième jour de mai, Que donn’rai-je à ma mie,
Le sixième jour de mai, Que donn’rai-je à ma mie,
Six agneaux de lait,
Cinq lapins grattant la terre,
Quatre canards volant en l’air(e),
Trois ramiers au bois, Deux tourterelles,
Une perdriole, qui va, qui vient, qui vole,
Une perdriole, qui vol’ dedans le bois.

Le septième jour de mai, Que donn’rai-je à ma mie,
Le septième jour de mai, Que donn’rai-je à ma mie,
Sept saumons d’argent, Six agneaux de lait,
Cinq lapins grattant la terre,
Quatre canards volant en l’air(e),
Trois ramiers au bois, Deux tourterelles,
Une perdriole, qui va, qui vient, qui vole,
Une perdriole, qui vol’ dedans le bois

Vous pouvez retrouver cette version sur le double CD “Répertoire” Évelyne Girardon


J’emmène la p’tite Marie

Achille Millien-Morvan Nivernais.


Pas moyen d’ s ’arrêter

Paroles et musique : Jean BLANCHARD

Encore une chanson nouvelle qui s’envol’ ra comme une hirondelle,
Encore une chanson nouvelle qui s’envol’ ra comme une hirondelle,
Pas moyen d’ s’ arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre,
Pas moyen d’ s’ arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre.

Encore un verre à vider, encore une bouteille à partager,
Encore un verre à vider, encore une bouteille à partager,
Pas moyen d’ s’arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre,
Pas moyen d’ s’arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre.

Encore une année qui passe, encore un tas d’ photos qui s’éffacent,
Encore une année qui passe, encore un tas d’ photos qui s’éffacent,
Pas moyen d’ s’ arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre,
Pas moyen d’ s’ arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre.

Encore un amour perdu, encore un sourire qui a fondu,
Encore un amour perdu, encore un sourire qui a fondu,
Pas moyen d’ s’ arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre,
Pas moyen d’ s’ arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre.

Encore un train qui s’en va, encore un silence qui reste là,
Encore un train qui s’en va, encore un silence qui reste là,
Pas moyen d’ s’ arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre,
Pas moyen d’ s’ arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre.

Encore un corps caressé, encore un p’tit coeur qui va s’ casser,
Encore un corps caressé, encore un p’tit coeur qui va s’ casser,
Pas moyen d’ s’ arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre,
Pas moyen d’ s ’arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre.

Encore une année qui passe, encore un tas d’ photos qui s’éffacent,
Encore une année qui passe, encore un tas d’ photos qui s’éffacent,
Pas moyen d’ s’ arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre,
Pas moyen d’ s’ arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre.

Encore une chanson nouvelle qui s’envol’ ra comme une hirondelle,
Encore une chanson nouvelle qui s’envol’ ra comme une hirondelle,
Pas moyen d’ s’ arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre,
Pas moyen d’ s’ arrêter pour respirer, pas moyen d’s’ arrêter pour vivre.

On peut entendre cette chanson sur le CD de Roulez Fillettes “Depuis des lunes” et sur le vynil de Beau Temps sur la province”


Si le nez vous gratte – Sur le pont de Lyon

Évelyne Girardon- Traditionnel

Sur le pont de Lyon, sur le pont de Lyon,( Bis)
La belle s’y promène, oh, oh,( Bis)

Peut bien s’y promener, peut bien s’y promener, (Bis)
Personne ne la regarde, oh, oh, (Bis)

Son père a si grand’peur, son père a si grand’peur,( Bis)
Qu’elle soit enlevée, oh, oh, (Bis)

Il en a si grand’peur, il en a si grand’peur, (Bis)
Qu’il lui donne une garde, oh, oh, (Bis)

Cinquante cavaliers, cinquante cavaliers, (Bis)
Et autant de gendarmes, oh, oh, (Bis)

Le plus jeune de tous, le plus jeune de tous, (Bis)
L’a lui a dérobée, oh, oh, (Bis)

L’a mise dans un château, l’a mise dans un château, (Bis)
Pareil à ç’ui du père, oh, oh, (Bis)

Elle y’est restée 7 ans, elle y’est restée 7 ans, (Bis)
Sans voir ni ciel ni terre, oh, oh, (Bis)

Au bout de ces 7 ans, au bout de ces 7 ans,( Bis)
Se met à la fenêtre, oh, oh, (Bis)

Par là, elle voit venir, par là, elle voit venir, (Bis)
Le laquais de son père, oh, oh, (Bis)

Ah dis- moi toi laquais, ah dis- moi toi laquais, (Bis)
Que dit-on chez mon père, oh, oh, (Bis)

On ne dit pas grand’chose, on ne dit pas grand’chose, (Bis)
Pour vous il fait grand’guerre, oh, oh, (Bis)

Qu’il ne la fasse pas, qu’il ne la fasse pas, (Bis)
Car je suis mariée, oh, oh, (Bis)

Des trois enfants que j’ai, des trois enfants que j’ai,( Bis)
Tous trois m’appellent mère, oh, oh, (Bis)

À vous les jeunes filles, si le nez vous gratte, (bis)
C’est un vieux qui vous aime, un jeune qui vous adore. (bis)


Rossignolet du bois joli

Traditionnel (Achille Millien)

Rossignolet du bois joli

Rossignolet du bois joli, toi qui chante le jour et la nuit,
Rossignolet du bois joli, toi qui chante le jour et la nuit,
Ah le joli chant, qu’il est donc charmant,
Voici le printemps, ou toutes les filles vont changer d’amant,
Ah le joli chant, qu’il est donc charmant,
Voici le printemps, ou toutes les filles vont changer d’amant.

Pourquoi faut il changer d’amant, moi j’en ai un qu’est si charmant,
Pourquoi faut il changer d’amant, moi j’en ai un qu’est si charmant,
Oh je l’aimerais mon fidèle amant,
S’il en est content, je l‘épouserais bien joyeusement,
Oh je l’aimerais mon fidèle amant,
S’il en est content, je l‘épouserais bien joyeusement.

Oh filles et femmes qui dormez, nous vous prions d’vous réveiller,
Oh filles et femmes qui dormez, nous vous prions d’vous réveiller,
Oh la nuit se presse et le jour revient, nous ne vendons rien,
Ce que nous vendons, nous l’ dépensons bien,
Oh la nuit se presse et le jour revient, nous ne vendons rien,
Ce que nous vendons, nous l’ dépensons bien.

Oh vous le maître de la maison, je vous en prie, levez vous donc,
Oh vous le maître de la maison, je vous en prie, levez vous donc,
C’est pour préparer la collation à ces jeunes garçons,
Qui viennent ce soir jouer du violon,
C’est pour préparer la collation à ces jeunes garçons,
Qui viennent ce soir jouer du violon.

On peut entendre cette chanson sur le CD d’ Évelyne Girardon “Amour de Fusain”


Si je savais voler

Si je savais voler, (bis)
Comme la perdrix grise, lon la, lon la,
Comme la perdrix grise lon la.

Je m’en irais poser, (bis)
Au château de la mie, lon la, lon la,
Au château de la mie, lon la.

Dirais à ma mie : “ouvrez”, (bis)
C’est votre amant qu’arrive, lon la, lon la,
C’est votre amant qu’arrive, lon la.

Et comment j’ouvrirai, (bis)
Suis dans mon lit malade, lon la, lon la,
Suis dans mon lit malade, lon la.

J’ai mes quatre chevaux, (bis)
Qui tremblent sous la selle, lon la , lon la,
Qui tremblent sous la selle, lon la.

J’ai quatre lévriers, (bis)
Au bois suivant le lièvre, lon la, lon la,
Au bois suivant le lièvre, lon la.

Si je savais voler, (bis)
Comme la perdrix grise, lon la, lon la,
Comme la perdrix grise lon la.

J’irais me reposer, (bis)
Sur le cœur de la belle, lon la, lon la,
Sur le cœur de la belle, lon la.


J’ai fait un rêve

Traditionnel Vendée

J’ai fait un rêve, cette nuit là, (bis)
Un rêve de misère. (bis)

Que j‘étais dans mon lit couché,(bis)
Auprès de ma maîtresse.(bis)

À mon réveil, rien n’s‘y trouva,(bis)
Qu’un oreiller de plume.(bis)

Par la fenêtre j’ai regardé,(bis)
Du côté de la mer.(bis)

J’ai avisé un grand bateau,(bis)
Un grand navire de guerre.(bis)

Les matelots qui sont dedans,(bis)
Ont chacun leur maîtresse.(bis)

La mienne à moi n’y est pourtant pas,(bis)
Je crois qu’elle est sur terre.(bis)

J’irais pourtant la voir ce soir,(bis)
Au clair de la chandelle.(bis)

Je lui porterai un beau bouquet,(bis)
Un beau bouquet de roses.(bis)

On peut entendre cette chanson dans l’Anthologie de la chanson traditionnelle (Marc Robine)


D’temps en temps je vous aime

Barbillat et Touraine-Bas Berry

N’y faites pas l’amour, fillettes, je vous l’conseille, (bis)
Les garçons sont trompeurs, la chose en est certaine.

D’temps en temps je vous aime moi, oui la belle je vous aime (bis)

Quand ils sont par devant, “mon p’tit cœur je vous aime”, (bis)
Quand ils sont par derrière, “connaissez vous une telle ?”

D’temps en temps je vous aime moi, oui la belle je vous aime (bis)

On dit assurément, que j’suis amoureux d’elle, (bis)
Mais pour faire voir que non, je vais me moquer d’elle.

D’temps en temps je vous aime moi, oui la belle je vous aime (bis)

J’y f’rais tenir ce soir, le bal devant chez elle, (bis)
J’invit’rai ces compagnes, j’invit’rai pas la belle.

D’temps en temps je vous aime moi, oui la belle je vous aime (bis)

Quand l’bal sera fini, j’irai m’asseoir près d’elle, (bis)
En lui serrant les doigts, “mon p’tit cœur, je vous aime”

D’temps en temps je vous aime moi, oui la belle je vous aime (bis)

La belle ne répond pas, son frère répond pour elle, (bis)
Ma sœur n’a point d’amant, qu’ vous, Monsieur si vous l’êtes.

D’temps en temps je vous aime moi, oui la belle je vous aime (bis)

Si vous êtes son amant, c’est qu’elle est vot’ maîtresse.(bis)
Et qu’elle vous a permis de coucher avec elle.

D’temps en temps je vous aime moi, oui la belle je vous aime (bis)

Y’a pas d’amour sans peine

Version musicale : Barbillat et Touraine (Bas-Berry)

Texte : croisement de la version du Bas Berry et de la version citée par Marius Barbeau (Québec-Les trois canards)

Derrière chez nous, y’a un étang, dedans mon cœur y’a un amant, (bis)
Trois p’tites cannett’s vont s’y baignant, y’a pas d’amour sans peine,
Dedans mon cœur y’a un amant, je ne sais s’il m’aime.

Le fils du roi va les chassant, dedans mon cœur y’a un amant, (bis)
Avec son grand fusil d’argent, y’a pas d’amour sans peine,
Dedans mon cœur y’a un amant, je ne sais s’il m’aime.

Il a tiré sur la devant, dedans mon cœur y’a un amant, (bis)
Elle perd la vie, elle perd son sang, y’a pas d’amour sans peine,
Dedans mon cœur y’a un amant, je ne sais s’il m’aime.

Toutes ses belles plumes s’envolent au vent, dedans mon cœur y’a un amant, (bis)
Trois jeunes filles vont les ramassant, y’a pas d’amour sans peine,
Dedans mon cœur y’a un amant, je ne sais s’il m’aime.

Ce s’ra pour faire un beau lit blanc, dedans mon cœur y’a un amant, (bis)
Pour y coucher tous les passants, y’a pas d’amour sans peine,
Dedans mon cœur y’a un amant, je ne sais s’il m’aime.

Le fils du roi couch’ra dedans, dedans mon cœur y’a un amant, (bis)
Et les trois belles en même temps, y’a pas d’amour sans peine,
Dedans mon cœur y’a un amant, je ne sais s’il m’aime.

Commentaires fermés pour cet article

Dernières nouvelles…

Beline > 12.04.17

# Agenda

Prochain concert : Les Réveillés de la lune à Cognin (73).
Ateliers et stages de chant Évelyne Girardon
René Zosso : Penser modal – Approche théorico-pratique de la modalité occidentale
Mustradem, le CPMDT, la FAMDT, La Compagnie Beline, L’AMTRAD, L’AEPEM, Mydriase et l’APMT s’associent pour l’édition du cours – conférence de René Zosso.

En savoir plus…

Beline > 9.03.17

# VRAC DE TRAD 66 - Mars 2017

Trad en Mai : du 10 au 14 mai 2017
Ateliers chant et stages de chant Evelyne Girardon
DVD Penser Modal René Zosso

En savoir plus…

Beline > 20.08.16

# Vrac de Trad 65 - Septembre 2016

René Zosso : Penser modal – Approche théorico-pratique de la modalité occidentale
Inscriptions Saison 2016 – 2017 : Ateliers de pratique vocale collective à Lyon
Stages de chant : Montpellier
Les Cornemuses de la Croix Rousse – Jean Blanchard

En savoir plus…

Encore des infos…

Graphisme © : Nicolas Castellan 2005-2008