Noces Bayna : Fawzy Al-Aiedy, Évelyne Girardon, Adel Sham El din, François Lazarevitch - 2009

Ce projet est né de la rencontre de Fawzy Al-Aiedy et de Jean Blanchard, au cours du festival “Les Temps Chauds”. La chanson “M’en revenant des noces”, apportée par Jean, dans sa version berrichonne, a inspiré “Bayna”, poème d’amour écrit par Fawzy.
Ce voyage musical est un dialogue entre des chansons traditionnelles de France et la création, en miroir, de l’irakien Fawzy Al-Aiedy, inspirée de son propre univers artistique. Les mélodies, les chants français et arabes, l’oud et les cornemuses, avec la complicité des rythmes orientaux, s’y répondent. “Noces-Bayna” réunit ainsi tout ce que la musique peut offrir comme occasions de rencontre, de partage et d‘éveil au monde.
Coup de coeur de l’Académie Charles CrosBravos de Trad Magazine

CD Noces Bayna - Fawzy Al Aiedy - Évelyne Girardon

Références

Victorie Music – Distrib. Universal (CD : 301 801-5)

Interprètes

Fawzy Al-Aiedy : Chant, Oud, Cor anglais
Evelyne Girardon : Chant
François Lazarevitch : Cornemuses, Flûtes, Chant
Adel Shams El Din : Percussion (Derbouka, Duf, Req)

GROUPE NOCES BAYNA

Invités :

Anne-Lise Foy : Vielle à roue
Edouard Coquard : Percu. (Caisse claire, Batterie, Cajon, Djembé)
Pedram Khavarzamini : Percussion (Zarb)
Chorale d’enfants : Ensemble vocal À tout Choeur (Maison de la Musique de Viry-Châtillon) sous la direction de Sylvie Prigent avec Amélie Coutas, Geneviève Petit, Ophélie Roumes, Cylia Medani, Sophie Belloeil, Camille Finet, Marie Vatinel, Soheyla Nayerhoda, Laurent Onfroy).

Liste des morceaux

1- Pique la baleine – Samaka (Mazem Salam – Fawzy Al-Aiedy)

2- J’ai un oiseau qui vole – Ya-assafiri (Fawzy Al-Aiedy)

3- Luna o solelh 1 – Noujoum (Fawzy Al-Aiedy)

4- Tout près de ma fenêtre ( Nivernais) – Bayti ( Mikhail Naima – Fawzy Al-Aiedy)

5- Bonjour maître médecin (Sud Ouest) – Zaffa (Mazem Salam – Fawzy Al-Aiedy)

6- Duerme 3 (traduit de l’occitan par Évelyne Girardon)- Nam (traduit de l’arabe par Fawzy Al-Aiedy)

7- Chanson de mensonges (Bretagne) / Ya- sayyadi (Mazem Salam – Fawzy Al-Aiedy)

8- Qui sont ils les gens qui sont riches (Provinces de l’Ouest) – Mawwal (Fawzy Al-Aiedy)

9- Brave capitaine – Wahdaille (traduit de l’arabe par Fawzy Al-Aiedy)

10- Tri Martelod (Bretagne) – Bahhar (traduit de l’arabe par Fawzy Al-Aiedy)

11- Un peu d’ci, un peu d‘ça 2 – Kana yama kan (traduit de l’arabe par Fawzy Al-Aiedy)

12- Belle Virginie (Normandie) – Houmoum (Mazem Salam – Fawzy Al-Aiedy)

13- Noces (M’en revenant des noces – Berry : les Thiaulins de Lignière) – Bayna (traduit de l’arabe par Fawzy Al-Aiedy)

Tous titres français traditionnels sauf :
1 (texte André Ricros)
2 (Gilbert Bourdin – Laurent Jouin)
3 (paroles et musique André Ricros – Traduction Évelyne Girardon)

Evelyne Girardon : Noces Bayna

notes

Enregistrement : Serge Glanzberg (Studio G.MUSIC)
Avec le soutien de l’ACSE (Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l‘égalité des chances) et LA PASSERELLE à RIXHEIM.

Noces Bayna en concert
Noces Bayna en concert

Revue de presse (Extraits)

Fawzy Al Aïedy est un auteur-compositeur irakien, musicien de jazz, vivant en France, et joueur de cor anglais, oud et hautbois. Pour ce troisième CD en direction des enfants après “Amina” (1992) et “Dounya” (1998), il nous invite à une rencontre entre les musiques trad’ de nos régions et des créations, en miroir, fortement inspirées des musiques traditionnelles d’Orient. Pour le spectacle qui tourne actuellement en France, il s’est entouré de son compère Adel Shams el Din (percussions), Evelyne Girardon (chant, vielle à roue) et François Lazarévitch (cornemuses, flûtes). Le quatuor est rejoint pour l’album par A.-L. Foy (vielle, chant), P. Khavarzamini (zarb), P. Coquard (percussions) et par l’ensemble vocal À Tout Chœur dirigé par S. Prigent. Chacun des treize titres “se la joue” en miroir, français/arabe, avec quelques grands classiques : Pique la baleine/Samaka, Tri martolod/Bahhar ou Belle Virginie/Hoummoum. Notons aussi un très beau réenregistrement du titre éponyme, superbe version d’À la claire fontaine, enregistrée une première fois avec J. Blanchard et sélectionnée par le ministère de l’Éducation nationale (eh oui) pour la “Fête de la musique” 2005.

François Saddi pour Trad Magazine

Coup de coeur Académie Charles Cros *****

Venues des quatre coins de France, douze chansons traditionnelles normandes, bretonnes, alsaciennes, occitanes… : un répertoire pas si connu à qui Fawzi Al Aiedy tend son « miroir d’Arabie ». A la vielle à roue d’Evelyne Girardon répond la derbouka du musicien irakien, à la cornemuse de François Lazarevith font écho la derbouka et les percussions orientales d’Adel Shams el Din. Les langues aussi se rencontrent et se succèdent dans une parfaite harmonie, chantées par les adultes et les enfants. Un mariage mixte totalement réussi pour ce beau CD de partage musical, linguistique et culturel. Pour tous.

Pour l’Académie Charles Cros


Publié par ethnotempos le 01/05/2010
Fawzy AL-AIEDY – Noces-Bayna (Victorie Music)
Voilà un album salutaire, indispensable, qui devrait être distribué gratuitement à tous les coins de rue tellement il fait du bien aux oreilles et donne à réfléchir. Pourtant, a priori, mélanger musique arabe et chansons traditionnelles françaises semble plutôt bizarre, et même inapproprié. En fait, l’expérience faite, c’est tout le contraire. C’est lumineux, festif et en même temps profond. Car c’est là où l’on se rend compte que la musique est non seulement un langage universel mais surtout une unité à facette multiple. Comme un diamant taillé. Eh oui, qu’on se le dise, cet album est un pur joyau.
Et c’est donc le musicien irakien Fawzy AL-AIEDY qui en a eu l’idée. Tout est résumé dans ces quelques phrases : Si je t‘écris une chanson en français, les mots vont de gauche à droite, si je t‘écris une chanson en arabe, les mots vont de droite à gauche. Ils vont les uns vers les autres et il y a bien un moment où ils finissent par se rencontrer et par se dire bonjour al salem aleïkoum. L’idée a emballé Evelyne GIRARDON, toujours prête à l’aventure quand il s’agit de promouvoir les chansons traditionnelles, et ensuite la seule difficulté ne fut que de choisir dans le vaste répertoire des chants anciens de toutes nos régions. C’est alors que la magie a opéré, mixant darbouka et hautbois, oud et cornemuse, zarb et vielle à roue, chant arabe et refrain breton.
Une union interdite ? Non ! Elle rappelle même que sous Alphonse X d’Espagne, dit « Le Sage », des musiciens arabes côtoyaient dans l‘amitié et le respect des musiciens juifs pour interpréter avec splendeur les chansons de ce roi très chrétien. Cette époque ne demande qu’à refaire surface, comme nous le prouvent Fawzy AL-AIEDY et Evelyne GIRARDON. Comme le dit le musicien irakien,
_ La musique rapproche les hommes en dehors de leur langue, couleur de peau, religion et appartenance politique. C’est ainsi que l’idée m’est venue de répondre musicalement à cette chanson traditionnelle française par un miroir d’Arabie, de trouver la connexion, le pont qui permette le lien entre les deux cultures. J’ai senti cette capacité et la réelle envie d’inventer une mélodie orientale qui réponde et épouse la mélodie française pour inventer une nouvelle alchimie._ Et cette alchimie nous touche l’âme par sa beauté, sa richesse et sa portée. Je laisse Evelyne GIRARDON conclure cette chronique : «_Les cultures musicales du monde nous émerveillent de leurs différences, et pourtant nous avons sans doute plus de points communs que nous ne le pensons. C’est pourquoi il est très facile, pour qui a de l’oreille et du coeur, de partager l’immense festin mondial des répertoires de la tradition orale. _
Site : www.fawzymusic.comwww.myspace.com/fawzyalaiedy
Label: www.victorie-music.com
Frédéric Gerchambeau


Les chansons de la tradition orale.

Ces chansons, arrivées jusqu’à nous de bouches à oreilles, ressemblent aux peuples du monde qui les ont chantées, mémorisées, transmises, portées au cœur de leurs histoires, pendant des siècles.
Elles ont été polies par les empreintes de toutes les vies (rurales, urbaines, religieuses), de l’histoire (la grande et surtout la petite) et du regard que les lettrés ont porté sur elles depuis toujours.

Elles sont enracinées, non pas seulement dans un pays ou une région particulière, mais surtout dans l’existence universelle de chacun : chansons à bercer, à marcher, à tasser, à piler, à crier, à danser, à travailler, à pleurer, à raconter, à vivre tout simplement.
C’est pourquoi aujourd’hui, elles nous touchent, car elles portent en elles, en strates secrètes, les existences particulières de ceux qui nous ont précédé, héritage sensible pour nos vies d’aujourd’hui.

Construites sur des formes dont on a encore du mal à imaginer la genèse, dans un univers aux contours flous, et quelque soit l’endroit du monde d’ou on les analyse, elles explosent en formes mélodiques, rythmiques et narratives variées.

Même si leurs limites sont en question, ces chansons ont leurs spécificités, chaque culture en a dessiné une calligraphie autonome, issue d’une même souche : l’être humain, son oreille, sa voix, sa créativité et sa mémoire.

Les cultures musicales du monde nous émerveillent de leurs différences, et pourtant, nous avons sans doute plus de points communs que nous ne le pensons.
C’est pourquoi il est très facile, pour qui a de l’oreille et du cœur, de partager l’immense festin mondial des répertoires de la tradition orale.

Evelyne Girardon pour Noces Bayna

Noces Bayna en vignettes

Commentaires fermés pour cet article

Dernières nouvelles…

Beline > 12.04.17

# Agenda

Les stages et concerts Évelyne Girardon à Annecy et Montpellier.
Laissez chanter qui voudra, le commando vocal lyonnais
Prochain Trad en Mai : 17-18 -19 mai 2018 au Théâtre Sous le Caillou (Lyon Croix Rousse).

En savoir plus…

Beline > 9.03.17

# VRAC DE TRAD 66 - Mars 2017

Trad en Mai : du 10 au 14 mai 2017
Ateliers chant et stages de chant Evelyne Girardon
DVD Penser Modal René Zosso

En savoir plus…

Beline > 20.08.16

# Vrac de Trad 65 - Septembre 2016

René Zosso : Penser modal – Approche théorico-pratique de la modalité occidentale
Inscriptions Saison 2016 – 2017 : Ateliers de pratique vocale collective à Lyon
Stages de chant : Montpellier
Les Cornemuses de la Croix Rousse – Jean Blanchard

En savoir plus…

Encore des infos…

Graphisme © : Nicolas Castellan 2005-2008